Bien negocier son assurance emprunteur : Les indispensables

0
531

L’assurance emprunteur est une garantie demandée par les banques lors de la souscription d’un crédit immobilier. Elle permet de couvrir les risques liés à l’incapacité de remboursement de l’emprunteur en cas de décès, d’incapacité de travail ou de perte d’emploi. Bien négocier son assurance emprunteur est donc primordial pour réduire le coût global de votre crédit immobilier et ainsi économiser sur la durée du prêt. Voici les éléments incontournables à connaître pour réussir cette étape.

Comparer les offres d’assurance emprunteur

Comparer les offres d’assurance emprunteur proposées par plusieurs assureurs est essentiel pour trouver celle qui correspondra le mieux à votre situation et à vos besoins. Il ne faut pas hésiter à solliciter plusieurs devis auprès de différents organismes pour pouvoir analyser les garanties et les tarifs proposés. Pour cela, il est recommandé de se renseigner sur les critères de comparaison tels que les taux d’assurance, le montant des cotisations, les exclusions de garanties ou encore les délais de carence.

Taux d’assurance

Le taux d’assurance représente le coût de l’assurance emprunteur rapporté au montant emprunté. Il varie en fonction de l’âge, de la santé et des risques liés à l’activité professionnelle de l’emprunteur. Il est donc important de bien comparer les taux proposés par les différents assureurs pour déterminer le coût réel de l’assurance emprunteur.

Montant des cotisations

Le montant des cotisations est la somme que vous devrez payer chaque mois ou chaque année pour bénéficier de l’assurance emprunteur. Ce montant peut être fixe ou variable en fonction du capital restant dû. Comparer les offres permet de choisir celle qui propose les cotisations les plus avantageuses pour votre situation financière.

Exclusions de garanties et délais de carence

Les exclusions de garanties sont les situations dans lesquelles l’assureur ne prendra pas en charge le remboursement du prêt immobilier. Les délais de carence correspondent à la période pendant laquelle l’assurance emprunteur ne s’applique pas après la souscription du contrat. Il est donc primordial de bien lire les conditions générales de l’offre d’assurance choisie pour éviter les mauvaises surprises.

Négocier avec son banquier ou assureur

Une fois les offres comparées, il est temps de négocier avec son banquier ou assureur. En effet, il est possible de discuter de certains points du contrat comme le taux d’assurance, les garanties ou encore les frais annexes. Voici quelques conseils pour réussir cette étape.

Préparer sa négociation

Préparer sa négociation est une étape importante pour obtenir les meilleures conditions d’assurance emprunteur. Il est conseillé de se munir des documents et informations nécessaires, tels que les devis obtenus auprès d’autres assureurs, son dossier médical ou encore les justificatifs de revenus et de situation professionnelle.

Mettre en avant ses atouts

Pour réussir à négocier son assurance emprunteur, il est important de mettre en avant ses atouts et de montrer que vous êtes un client sérieux et solvable. Par exemple, si vous avez une bonne situation professionnelle, un faible taux d’endettement ou encore une excellente santé, n’hésitez pas à le souligner lors de la discussion avec votre interlocuteur.

Ne pas hésiter à solliciter d’autres organismes

Si malgré vos efforts de négociation, votre banque ou assureur ne fait pas d’effort sur les conditions de l’assurance emprunteur, n’hésitez pas à solliciter d’autres organismes. La concurrence entre les différents acteurs du marché peut jouer en votre faveur et vous permettre d’obtenir une offre plus avantageuse.

Délégation d’assurance : une alternative intéressante

Depuis 2010 et la mise en place de la loi Lagarde, les emprunteurs ont la possibilité de déléguer leur assurance emprunteur. Cela signifie qu’ils peuvent choisir un assureur différent de celui proposé par leur banque pour couvrir leur prêt immobilier. Cette solution peut être intéressante car elle permet souvent de réaliser des économies sur le coût total de l’assurance.

Comparer les offres de délégation d’assurance

Tout comme pour les offres d’assurance emprunteur classiques, il est essentiel de comparer les offres de délégation d’assurance pour trouver celle qui correspondra le mieux à votre situation et à vos besoins. N’hésitez pas à solliciter plusieurs devis auprès de différents organismes spécialisés en assurance emprunteur pour pouvoir analyser les garanties et les tarifs proposés.

Vérifier la compatibilité des garanties

Avant de souscrire une offre de délégation d’assurance, il est important de vérifier la compatibilité des garanties avec celles exigées par la banque prêteuse. En effet, certaines banques peuvent refuser la délégation si les garanties proposées par l’assureur choisi ne sont pas équivalentes ou supérieures à celles du contrat initial.

En définitive, bien négocier son assurance emprunteur passe par une comparaison minutieuse des offres, une préparation rigoureuse de sa négociation et l’étude des alternatives telles que la délégation d’assurance. Ces étapes vous permettront de réduire le coût global de votre crédit immobilier et ainsi réaliser des économies significatives sur la durée du prêt.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here