Plan d’épargne en action : pourquoi faut-il l’ouvrir le plus vite possible ?

0
216
plan d'épargne en action

Le plan d’épargne en action constitue une excellente solution pour ceux qui font leurs premiers pas dans le monde de l’investissement en bourse. C’est une alternative intéressante qui combine des actions performantes et un cadre fiscal rentable. Egalement, ce plan appelé PEA se présente comme un produit d’épargne réglementé qui profite à tous les investisseurs.

Découvrez les raisons de l’ouvrir le plus rapidement possible pour commencer à investir sur les marchés boursiers.

Plan d’épargne en action : Varier et booster son épargne

Le plan d’épargne en action est de nos jours disponible auprès de nombreux établissements bancaires. De même, les courtiers en ligne qui le proposent aux investisseurs sont nombreux. Il désigne un investissement dans des actions au niveau du marché boursier. Le PEA n’est pas sans risque mais il constitue une opportunité de gains importants sur le long terme.

Contrairement aux autres produits d’épargne comme le PEL ou le livret A, le plan d’épargne en action offre un rendement en fonction de vos choix d’investissement. Ainsi, vous pouvez obtenir un rendement annuel de 5 % sur 5 ans avec une gestion prudente. Ce rendement annuel peut aller au-delà de 20 % dans le cas où vous prenez des risques.

Egalement, il convient de souligner que les avantages fiscaux varient en fonction de la date d’ouverture du PEA. Par exemple, vous bénéficiez d’une exonération de l’impôt de plus-values en cas de retrait avec un PEA après 5 ans de possession. Pour un retrait sur un PEA de moins de 5 ans, vos gains sont fiscalisés et taxés à 30 %. C’est donc pourquoi il est important, mais également urgent d’ouvrir rapidement un plan d’épargne en actions.

Pourquoi ouvrir un PEA : Les opportunités d’investissements

L’autre raison pour laquelle vous devez ouvrir un PEA, c’est que celui-ci est un excellent moyen de diversification d’investissement. En effet, il vous permet de disposer d’un portefeuille d’actions d’entreprises nationales ou internationales puis de bénéficier d’une fiscalité rentable sur le long terme.

Ainsi, toutes les actions des entreprises cotées ou non et ayant leur siège au sein de l’Union européenne sont concernées. Seules celles dont les sièges se trouvent au Royaume-Uni ne sont pas prises en compte.

Dans le PEA, vous trouverez trois grandes catégories d’investissement. Il s’agit des :

  • actions de sociétés cotées
  • fonds et ETF (Exchange Traded Funds)
  • actions startups et PME non cotées.

Alors, vous pouvez vous lancer avec BNP Paribas pour le domaine bancaire ou LVM pour le monde du luxe.

Vous avez également la possibilité de choisir des SICAV (Sociétés d’Investissement à Capital Variable) ou des ETF ou trackers. Dans ce cas, vous mettrez votre argent au sein d’un OPCVM (Organisme de Placement Collectif en Valeurs Mobilières)  administré par une société de gestion ou vous achèterez tout simplement un ETF. Dès lors, le plan d’épargne en action vous permet de réaliser des investissements dans des sociétés non cotées tels que les startups et PME. Cela peut vous être très rentable étant donné que cette enveloppe comprend de nombreux avantages fiscaux.

Réaliser un investissement actif et passif grâce au plan d’épargne en action

Il vous est possible de vous tourner vers l’option d’investir en direct sur les titres des sociétés choisis par vos soins avec le plan d’épargne en actions. Toutefois, le stop-picking n’est pas si simple et il est le plus souvent recommandé de confier la gestion à un professionnel.

Vous n’aurez alors pas à vous inquiéter sur les stratégies d’investissement. De même, vous pourrez diversifier vos placements sans pour autant débourser une grosse somme d’argent.

La gestion du mandat PEA connaît en effet un développement considérable depuis quelques années. On assiste à une démocratisation de la gestion pilotée avec l’arrivée des acteurs en ligne. Il s’agira dès lors de déléguer la gestion des avoirs à une entreprise de gestion. Ainsi, des experts se chargent de prendre des décisions d’investissement à votre place. Egalement, ils effectuent des arbitrages suivant vos objectifs, votre horizon de placement et votre profil de risque.

Pourquoi faut-il ouvrir un PEA le plus tôt possible : Réaliser des économies avec les réductions de tarifs

Les frais relatifs au PEA et au PEA/PME sont plafonnés par la loi depuis le 1 juillet 2020. De ce fait, les frais d’ouverture, plus particulièrement les frais de dossier, ne peuvent pas dépasser 10 euros. Ainsi, les banques ne peuvent pas facturer plus de 0,4 % par an sur la valeur de rachat du contrat ou la valeur des titres détenus dans le cas d’une tenue de compte ou d’un contrat de capitalisation à la gestion.

En ce qui concerne les frais de transaction, ils sont fixés à 0,5 % de la valeur de la transaction si celle-ci est effectuée en ligne. Par contre, ces frais seront de 1,20 % si la transaction est réalisée par un autre moyen.

Profiter des avantages du PEA Jeune

Ouvrir un plan d’épargne en actions vous permet aussi d’avoir accès au PEA Jeune. Celui-ci donne la possibilité aux majeurs rattachés au foyer fiscal parental d’ouvrir un PEA jeune avec un plafond de 20 000 euros.

Vous l’aurez compris, l’ouverture d’un plan d’épargne en actions comporte de nombreux avantages fiscaux et économiques. Egalement, c’est une excellente solution pour diversifier vos investissements en disposant de portefeuilles d’actions de différentes entreprises. Il vous faut alors ouvrir le plus tôt possible un PEA si vous ne l’avez pas encore fait.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here